Sejours touristique
Nouvelle-Calédonie
Partager

Nouvelle-Calédonie

Dans l’océan pacifique, à quelques heures de vol de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande, entre lagons et îles protégées, se trouve quelques bouts de terre française, l’archipel de la Nouvelle-Calédonie.

La Grande Terre, les îles Belep, l'île des Pins au sud, les îles Loyauté, les îles Chesterfield et les récifs de Bellone, sont autant de paradis entre ciel et mer, visités par une clientèle touristique venue essentiellement d’Océanie, mais aussi du Japon. Si de nombreux métropolitains y vivent, le coût et la durée du voyage limitent souvent les aller-retour. Elle n'en demeure pas moins une destination de rêve que beaucoup aspirent pouvoir un jour fouler, la promesse d'une évasion totale, de paysages somptueux de montagnes, de forêts tropicales et de plages magnifiques. Sans oublier une culture et une hospitalité légendaires.

Carte Nouvelle-Calédonie

Sur la Grande Terre, Nouméa, la capitale est particulièrement conviviale, entre baies, marinas, collines, restaurants branchés, marchés typiques, sports nautiques, ballades en bord de mer, shopping, musées, demeures historiques et centre administratif. Au large de la ville, quelques îlots se découpent, flottant comme autant de mirages sur le lagon ; l’îlot Maître par exemple, avec ses plages de sable blanc et ses hôtels de luxe...

Le Grand sud révèle un univers étrange de ruines et de vestiges miniers, de bagnes désertés, de lacs artificiels, de parcs naturels extravagants, une forêt noyée et des chutes d’eau spectaculaires, pour des randonnées pédestres, des parcours à VTT, du canyoning et du kayak.

À emprunter absolument, la corniche calédonienne, cette magnifique route qui borde le littoral et serpente ainsi sur des kilomètres, entre mer et cocoteraies, végétation luxuriante, cascades rafraîchissantes. Elle vous dévoile les plus beaux panoramas et les plus représentatifs des beautés naturelles locales s’immisçant dans la jungle et offrant au détour d’un virage la palette extraordinaire des bleus des lagons.

Sortez en mer avec des professionnels aguerris à la préservation des espèces et approchez les baleines lors de leur migration entre juillet et septembre. Visitez Ouvéa, ses plages désertes, Lifou et ses cérémonies qui vous accueilleront dans la plus pure tradition mélanésienne. Un détour s’impose par la touristique et non moins idyllique île des Pins, nommée ainsi par le Capitaine Cook. Joyau de l’archipel, elle offre une escapade inédite en pirogue, dans les eaux turquoise bordées de pins légendaires. Si vous aimez la brousse et rêvez d’aventures, rendez-vous à l’ouest de la Grande Terre dans le bush, où vous pourrez jouer les cow-boys locaux dans l’un des nombreux ranchs qui jalonnent cette région. Explorez Maré et ses grottes si particulières, la Côte Oubliée, sauvage avec ses promontoires face à l’océan et ses couchers de soleil magnifiques. Entre modernité et culture kanak, vous pourrez aussi aller à la rencontre de ce peuple attaché à ses traditions et qui aime à les partager.

Entre modernité et culture kanak, vous pourrez aussi aller à la rencontre de ce peuple attaché à ses traditions et qui aime à les partager.

Île de contraste, viscéralement attachée à ses coutumes ancestrales, la Nouvelle-Calédonie reste l’une des destinations les plus authentiques de cette région du monde, elle offre un tourisme vert aux amateurs de chlorophylle et les joies nautiques dans des eaux cristallines à ceux pour qui vacances rime forcément avec plage.

Autres régions à voir